Un nouvel appel d’offres pour des moustiquaires permettra d’économiser 93 millions de dollars sur deux ans

6. ARTICLES COURTS
25 Jan 2016
Un cinquième des moustiquaires sera fabriquée en Afrique

Grâce à un nouvel appel d’offres de moustiquaires imprégnées, le Fonds mondial prévoit d’économiser 93 millions de dollars sur deux ans. L’organisation va acheter pour 350 millions de dollars de moustiquaires durant cette période via son mécanisme d’achat groupé.

L’appel d’offres a abouti à la sélection de 10 fournisseurs. En signant un accord avec ces derniers, le Fonds a réalisé une réduction de 38% des coûts par rapport à l’appel d’offres de 2013.

Cette information est contenue dans un communiqué de presse du Fonds mondial.

L’accord comprend de la part du Fonds mondial la garantie d’un certain volume et des fournisseurs des contrats de performance. Selon le communiqué, l’accord apporte des garanties aux fournisseurs en leur permettant plus de visibilité et de planifier la production pour la fabrication de ces moustiquaires. Les 93 millions de dollars économisés sont équivalents à 40 millions de moustiquaires supplémentaires. 

Christopher Game, le chef du service des achats au Fonds mondial affirme : « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec nos partenaires pour trouver un équilibre entre économies, promotion d’un approvisionnement durable et reconnaissance de l’investissement des fabricants dans la conception de nouveaux produits de lutte contre le paludisme.»

L’accord vise à acheter des moustiquaires de plusieurs fournisseurs pour réduire les risques et encourager la production locale, ce qui réduit les coûts de transport. Un cinquième des moustiquaires sera fabriqué en Afrique. Pour la première fois, les moustiquaires auront un code de couleur pour tester leur durabilité tous les six mois. Les données collectées dans cette étude permettront d’ouvrir la voie vers de nouvelles innovations.   


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment