Rendre les évaluations de performance et les plans d’amélioration des ICN publics

2. COMMENTAIRE
22 Mar 2016

Cet article est le deuxième d’une série de commentaires sur les lacunes du Fonds mondial en matière de transparence. Le premier commentaire concernait la soumission et l’examen des notes conceptuelles.

Le Bureau de l’Inspecteur général a récemment complété un audit des instances de coordination nationale (voir notre article dans l’OFM). Le BIG a examiné les documents de 50 ICN incluant les résultats des évaluations de performance que chaque ICN doit conduire annuellement. Seul le BIG peut accéder à ces documents car le Fonds mondial ne les rend pas publics. 

D’après la note d’orientation des ICN, il y a trois étapes dans le processus d’évaluation des performances : (1) une auto-évaluation menée par l’ICN avec l’aide d’un assistant technique; (2) des entretiens supplémentaires avec les membres de l’ICN et des non-membres menés par l’assistant technique (le Fonds utilise une équipe de deux personnes) et (3) la préparation d’un plan d’amélioration de l’ICN par l’ICN et l’assistant technique.

Ainsi que le nom le suggère, les plans d’amélioration contiennent des informations sur la manière dont les ICN prévoient de résoudre les problèmes identifiés dans les évaluations de performance.

Pourquoi ces documents ne sont-ils pas publics ? Les ICN ne sont pas des entités privées. Elles sont des entités publiques qui doivent rendre des compte aux parties prenantes. Ces parties prenantes dans chaque pays ont le droit de connaître la performance de leurs ICN et les mesures prises pour l’améliorer. D’autres organisations comme Aidspan qui suivent le Fonds mondial devraient pouvoir accéder à cette information.

Cela serait cohérent avec l’engagement du Fonds mondial envers plus de transparence. L’un des documents de base du Fonds déclare :

« Une large disponibilité des documents relatifs aux projets du Fonds mondial ne fera qu’augmenter la compréhension et le soutien envers la mission du Fonds mondial, tout en renforçant la transparence et la responsabilité ».

Je n’aurais pas pu mieux le dire.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment