Le Conseil d’administration du Fonds mondial approuve un cinquième lot de subventions au titre des allocations 2017/2019, d’une valeur de 1,22 milliard de dollars

4. NOUVELLES
31 Jan 2018
Montant total octroyé à ce jour : 8,86 milliards de dollars

Le 12 janvier 2018, le Conseil d’administration du Fonds mondial a approuvé 33 subventions d’une valeur de 1,22 milliard de dollars. Il s’agit du cinquième lot d’approbations au titre des allocations 2017/2019, qui porte le montant total octroyé à ce jour à 8,86 milliards de dollars.

Les 33 subventions émanaient de 22 demandes de financement présentées par 16 pays. Le Conseil d’administration agissait sur les recommandations du Comité technique d’examen des propositions et du Comité d’approbation des subventions.

Ce total de 1,22 milliard de dollars inclut six demandes de fonds de contrepartie d’une valeur de 24,2 millions de dollars. Des interventions d’une valeur totale de 383,3 millions de dollars ont été ajoutées au registre des demandes de qualité non financées. Quant aux engagements nationaux en faveur des programmes représentés par les subventions approuvées, ils s’élèvent à 2,29 milliards de dollars.

Voir les tableaux 1 et 2 pour les détails.

Comme il est d’usage, le financement approuvé, sujet à la disponibilité des fonds, sera engagé en tranches annuelles. Lorsque plusieurs subventions ont été approuvées pour une composante, le Secrétariat peut redistribuer les montants approuvés entre les subventions (toute modification majeure devant néanmoins être validée par le Comité technique d’examen des propositions).

Quatre des vingt-deux demandes de financement concernent des reconductions de programme, quatre des candidatures avec examen complet et quatorze des demandes personnalisées. Cinq demandes de financement proviennent de la première période d’examen (20 mars), onze de la deuxième (23 mai) et six de la troisième (28 août).

Le Comité d’approbation des subventions a indiqué dans son rapport au Conseil d’administration que les subventions avaient été jugées prêtes au décaissement par le Secrétariat au terme d’un processus d’examen rigoureux et en consultation avec les partenaires. Durant l’établissement des subventions, chaque candidat a peaufiné les documents des subventions, réglé les problèmes soulevés par le Comité technique d’examen des propositions et le Comité d’approbation des subventions, et cherché à engendrer des gains d’efficacité. Le Comité d’approbation des subventions a approuvé le réinvestissement des gains d’efficacité dans a) la même subvention, dans les domaines recommandés par le Comité technique d’examen des propositions, b) d’autres composantes de maladies du même candidat – dans les cas où le CTEP n’a pas recommandé de les réinvestir dans la même subvention, ou c) dans le fonds de financement général. 

À en juger par les dates de fin figurant dans le rapport du Comité, plus des trois quarts des subventions approuvées avaient pour date de début proposée le 1er janvier 2018. Le Secrétariat a indiqué à Aidspan avoir bon espoir que la plupart des confirmations de ces subventions seront signées très rapidement et qu’un nombre réduit de subventions existantes devront être prorogées. Lorsque les subventions sont envoyées au Conseil d’administration pour approbation, elles sont déjà prêtes au décaissement.

Tableau 1 : Subventions approuvées des allocations 2017/2019 – Cinquième lot – A-K (en USD)

Candidat Comp. Nom de la subvention Récipiendaire principal Montant approuvé Demande de qualité non financée Engagement national
Azerbaïdjan TB AZE-T-MOH Ministère de la Santé 6 529 446 346 787 48 233 781
Cameroun HIV CMR-H-CMF C. N. Assoc. Fam. Welf. 26 264 891

30 195 705

74 660 590
CNMR-H-MOH Ministère de la Santé 101 946 377
TB CMR-T-MOH Ministère de la Santé 12 097 015 2 419 367
RCA Palud. CAF-M-WVI World Vision Intl. 32 828 198   288 101
TB/HIV CAF-C-CRF Croix-Rouge Fr. 34 819 991 16 904 384 10 987 553
Ghana HIV GHA-H-WAPCAS W. A. Prog. AIDS & STIs 7 445 969 9 688 309 161 690 652
TB/HIV GHA-C-MOH Ministère de la Santé 76 502 454
Palud. GHA-M-AGAMal AngloGold Ashanti 15 884 008 47 679 165 491 061 978
GHA-M-MOH Ministère de la Santé 94 148 208
Guinée TB/HIV GIN-C-PLAN Plan International 14 550 605 2 315 427 22 848 873
Inde TB/HIV IND-C-WJCF Clinton Foundation 18 283 889 N/A N/A
TB IND-T-CHRI Centre Health Res. & Inn. 15 596 592 141 537 407 740 000 000
IND-T-CTD Ministry of Finance 201 344 390
IND-T-FIND F. for Inn. New Diag. 33 135 609
IND-T-IUATLD Intl. Union vs TB & L. D. 15 511 945
Kosovo HIV QNA-H-CDF Comm. Dev. Fund 1 751 226 518 349 3 710 723

 

Remarques :

  1. Les montants indiqués sont les plafonds.
  2. Pour les pays utilisant l’euro, les montants ont été convertis en dollars US au taux de change de 1,2115 dollar pour un euro.
  3. Les engagements nationaux indiqués concernent les programmes de lutte contre les maladies et excluent les composantes SRPS, sauf indication contraire.
  4. Les montants approuvés pour le Cameroun comprennent 11,3 millions de dollars octroyés dans le cadre d’un accord de conversion de dette Debt2Health avec le gouvernement espagnol.
  5. L’engagement national du Cameroun en matière de tuberculose reflète l’engagement minimum de cofinancement qui sera investi dans les produits de santé.
  6. Les montants correspondant à la demande de qualité non financée et aux engagements nationaux pour la composante TB/VIH de l’Inde figuraient déjà dans les engagements indiqués au titre du VIH dans le quatrième lot.
  7. Les montants approuvés pour la composante VIH du Cameroun incluent des fonds de contrepartie d’une valeur de 9 176 325 $.

 

Approbations à venir

Un peu plus de 200 subventions ont été approuvées dans ces cinq premiers lots. Trois autres périodes d’examen sont prévues pour 2018, aux dates suivantes (suivies des dates de réunion du CTEP entre parenthèses) :

Période 4 – 7 février (CTEP : 19-29 mars)
Période 5 – 30 avril (CTEP : 3-11 juin)
Période 6 – 6 août (CTEP : 9-21 septembre)

Subvention multipays

Une subvention multipays figurait parmi les subventions approuvées dans ce dernier lot, désignée sous le nom de « Southern Africa WHC ». Soumise par l’instance de coordination régionale d’Afrique australe, cette subvention poursuivra le travail de la subvention régionale existante consacrée à la tuberculose dans le secteur minier, le Wits Health Consortium (WHC) restant en qualité de récipiendaire principal. La subvention, dotée d’un budget de 22,5 millions de dollars, couvre les pays suivants : Lesotho, Swaziland, Mozambique, Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Zambie, Zimbabwe, Tanzanie et Malawi. Aidspan prévoit de publier un article sur cette subvention dans un avenir proche.

Tableau 2 : Subventions approuvées des allocations 2017/2019 – Cinquième lot – N-T (en USD)

Candidat Comp. Nom de la subvention Récipiendaire principal Montant approuvé Demande de qualité non financée Engagement national
Namibie Palud. NAM-M-MOH Ministère de la Santé 2 370 582 915 902 35 400 000
TB/HIV NAM-C-MOH Ministère de la Santé 29 132 416 12 107 987 333 700 000
NAM-C-NANASO NANASO 6 603 874
Pakistan TB PAK-T-MC Mercy Corps 15 000 000 48 440 500 84 600 000
PAK-T-NTP Natl. TB Control Prog. 89 163 205
PAK-T-TIH The Indus Hospital 40 000 000
Papouasie NG TB/HIV PNG-C-WV World Vision 21 076 614 10 194 132 47 850 000
Paraguay HIV PRY-H-CIRD CIRD 4 432 967 1 326 021 58 289 530
Rwanda HIV RWA-T-MOH Ministère de la Santé 154 462 907 23 039 981 70 441 245
TB RWA-T-MOH Ministère de la Santé 14 154 994 5 594 153
Palud. RWA-M-MOH Ministère de la Santé 41 460 255 21 841 668 55 929 592
Sénégal RSSH/TB SEN-Z-MOH Ministère de la Santé 13 016 168 9 728 017 8 503 116
Palud. SEN-M-PNLP Prog. nat. lutte palud. 39 205 119 N/A 22 389 950
Tadjikistan HIV TLK-H-UNDP PNUD 12 939 544 6 069 027 12 975 346
Tanzanie TB/HIV TZA-C-Amref Amref Health Africa 24 969 148 N/A N/A
Timor-Leste HIV TLS-H-MOH Ministère de la Santé 3 024 901 486 389 2 390 032

 

Remarques :

  1. Les montants indiqués sont les plafonds.
  2. Pour les pays utilisant l’euro, les montants ont été convertis en dollars US au taux de change de 1,2115 dollar pour un euro.
  3. Les engagements nationaux indiqués concernent les programmes de lutte contre les maladies et excluent les activités SRPS, sauf indication contraire.
  4. Au moment de la préparation du rapport du Comité d’approbation des subventions, le Sénégal n’avait pas encore soumis sa demande de financement hiérarchisée au-delà de la somme allouée.
  5. Les montants correspondant à la demande de qualité non financée et aux engagements nationaux de la Tanzanie ont déjà été présentés (dans le troisième lot).
  6. Les montants approuvés incluent des fonds de contrepartie pour la composante TB/VIH de la Namibie (1 000 000 $) et la composante tuberculose du Pakistan (13 999 990 $).

 

Prorogations de subventions

Le Conseil d’administration a approuvé la prorogation d’une subvention VIH du Guatemala et de deux subventions VIH du Nigeria.

La subvention VIH du Guatemala (GTM-H-HIVOS) a été prorogée de 12 mois (jusqu’au 31 décembre 2018) pour permettre le maintien des services essentiels pendant l’examen de la nouvelle demande de financement. Le Comité technique d’examen des propositions avait examiné la demande initiale en août 2017 mais avait demandé à ce qu’elle soit révisée. Le budget de la prorogation, qui s’élève à 4,9 millions de dollars, sera prélevé sur l’allocation 2017/2019 du Guatemala.

HIVOS sera le récipiendaire principal pendant la prorogation. Auparavant, le ministère de la Santé était également récipiendaire principal, mais il s’est retiré. Lorsque la nouvelle subvention sera approuvée, le deuxième récipiendaire principal devrait être l’Institut de nutrition d’Amérique centrale et de Panama (INCAP). D’après le Comité d’approbation des subventions, la décision de changer de récipiendaire principal tient principalement à la nécessité de réduire les coûts programmatiques, de promouvoir la pérennité et de faciliter la coordination avec le gouvernement. Durant la prorogation, l’accent sera mis sur la fourniture de services aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et aux transgenres, sur la fourniture de services de dépistage du VIH et sur la mise en rapport des personnes vivant avec le VIH avec les services de prise en charge.

Les deux subventions du Nigeria (NGA-H-LSMOH et NGA-H-SFHNG) ont été prorogées de 18 mois. Aidspan a déjà publié un article sur quatre autres subventions VIH ayant bénéficié de prorogations similaires.

Remarque : Le montant de 8,86 milliards de dollars cité dans cet article comme montant total de financement octroyé à ce jour est un montant non officiel reposant sur l’interprétation d’Aidspan des rapports du Comité d’approbation des subventions. Ces 8,86 milliards de dollars incluent les fonds de contrepartie, mais pas les subventions multipays du type auparavant désigné sous le nom de « subvention régionale » – à l’exception de l’Initiative régionale contre la résistance à l’artémisinine (RAI) en Asie du Sud-Est. La RAI est une subvention hybride d’une valeur totale de 243,7 millions de dollars, dont 119,0 millions de dollars proviennent de la filière de financement multipays de la réserve de financement destinée aux investissements à effet catalyseur, 1,3 million provient des fonds de contrepartie et 123,4 millions proviennent des sommes allouées aux pays. Il existe un deuxième type de subvention multipays qui couvre les groupements de petits États insulaires ; ces subventions sont incluses dans les 8,86 milliards de dollars.

Aidspan a publié des informations sur l’approbation du premier lot de subventions pour 2017/2019 ici, sur le deuxième lot ici, sur le troisième lot ici et sur le quatrième lot ici.

Une grande partie de l’information rassemblée pour cet article est extraite du document GF/B38/GF-B38-ER05 (Rapport électronique au Conseil d’administration : Rapport du Comité d’approbation des subventions du Secrétariat), qui n’est pas disponible sur le site Web du Fonds mondial.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment