La France promet 1,08 milliard € pour 2017-2019, correspondant à sa promesse de don pour la précédente période de reconstitution

3. NOUVELLES
28 Jul 2016
Les Amis du Fonds mondial Europe expriment leur déception que la promesse n'ait pas été augmentée
Dans le même temps, l'Italie augmente sa contribution de 30%

Le 26 Juin, la France a annoncé qu'elle s’engageait à donner 1,08 milliard € pour la cinquième reconstitution du Fonds mondial, couvrant la période 2017 à 2019. Le montant est équivalent à ce que la France avait promis pour la quatrième reconstitution (2014-2016). La France est le deuxième plus grand donateur du Fonds mondial (après les États-Unis), ayant contribué à hauteur de 3,8 milliards € depuis la création du Fonds en 2002.

 

La France a également introduit un prélèvement sur les billets d'avion qui finance la contribution de la France à UNITAID. Mark Dybul, le Directeur général du Fonds mondial a déclaré que « le leadership de la France est, à bien des égards, indispensable ».

 

Les Amis du Fonds Mondial Europe étaient moins enthousiastes à propos de l'engagement de la France. L'organisation a déclaré que l'engagement de la France « n’est malheureusement pas à la hauteur des investissements nécessaires pour en finir avec les épidémies ». Les Amis du Fonds Mondial Europe a indiqué qu'ils ont signalé un déclin potentiel du leadership français par rapport à cette lutte contre les trois maladies. L'organisation a ajouté que « C’est une occasion manquée pour la France de sauver encore des millions de vies et de progresser vers la fin des épidémies comme s’y est engagée la communauté internationale en Septembre 2015 avec l’adoption des Objectifs pour le Développement Durable. »

 

Laurent Vigier, président des Amis du Fonds mondial Europe, a indiqué que « Une croissance, même minime, même symbolique de la contribution française eût témoigné avec force de la constance de la volonté politique de la France d’en terminer avec les épidémies, de soutenir les plus vulnérables et de promouvoir la santé mondiale comme facteur de développement. »

 

L’Italie promet 130 millions €

 

Le lendemain de l'annonce de la France, l'Italie a promis 130 millions € pour la cinquième reconstitution. Dans un communiqué de presse, Le Fonds mondial a déclaré que cela représentait une augmentation de 30% par rapport à la dernière contribution de l'Italie au Fonds. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a annoncé plus tôt que le Canada accueillera la conférence relative à la cinquième reconstitution, n'a pas tardé à féliciter l'Italie de l'augmentation de sa promesse de contribution sur twitter.

 

Bonne nouvelle: l’Italie va augmenter sa promesse de dons au @GlobalFund qui nous rapprochera de la fin du Sida, de la TB et du paludisme. #ENDITFORGOOD.

Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill & Melinda Gates, a salué l'engagement renouvelé de l'Italie au Fonds mondial. Le communiqué de presse du Fonds cite Bill Gates déclarant que « en tant que pays à la pointe de la crise migratoire, l'Italie comprend que nous vivons dans un monde interconnecté et que nous avons la responsabilité d'aider les personnes les plus défavorisées .... J'espère que nous allons voir l'Italie devenir à nouveau un des principaux partisans de la lutte contre ces trois maladies mortelles qui tuent encore trois millions de personnes chaque année ».

Le Sénat américain approuve le budget 2017

Alors que les États-Unis n'ont pas officiellement annoncé leur promesse pour la reconstitution, le Comité des finances du Sénat a approuvé (en anglais) 1,35 milliard $ pour le Fonds mondial pour l'exercice budgétaire 2017. Cela devrait permettre aux États-Unis d’être en bonne voie pour contribuer à hauteur d’un minimum de 4 milliards $ pour la période 2017- 2019, à condition qu’un nombre suffisant de pays se fassent connaitre. En 2013, le président Obama s’était engagé à fournir 1 $ pour chaques 2 $ promis par d'autres donateurs. Selon la loi (américaine), les États-Unis ne peuvent donner que 30% du total.

Suivi de la cinquième reconstitution par le GFAN

Le Global Fund Advocates Network (GFAN) a mis en place un outil, consultable ici (en anglais), pour suivre en direct les promesses de dons. Jusqu'à présent, les contributions annoncées totalisent 21% de l'objectif de reconstitution de 13 milliards $ (voir la figure ci-dessous).
                  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source (en anglais): http://www.globalfundadvocatesnetwork.org/campaign/global-fund-5th-reple...

 

Les promesses officielles à ce jour proviennent de la Commission européenne et des gouvernements du Canada, de la France, de l'Italie, du Japon, du Luxembourg et de la Nouvelle-Zélande.

 

Il reste un peu plus de deux mois jusqu'à la cinquième Conférence de reconstitution prévue pour le 16 septembre à Montréal, au Canada. Traditionnellement, la majorité des pays attendent la conférence pour annoncer leurs promesses.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment