Campagne de reconstitution : Les avis « Save-the-date » pour la cinquième conférence de reconstitution à Montréal ont été notifiés

4. NOUVELLES
12 Sep 2016
La société civile africaine maintient la pression sur le gouvernement néerlandais

Jennifer Goosen, Directrice des relations avec les donateurs au Fonds mondial, a envoyé les notifications « Save the dates » formelles pour la conférence sur la cinquième reconstitution du Fonds, qui se tiendra les 16-17 septembre à Montréal, au Canada.

 

La simple notification informe les participants invités de l'objectif de la conférence de « réunir les dirigeants mondiaux et appeler les gouvernements, le secteur privé et la société civile à s’unir derrière cette cause importante et mobiliser 13 milliards $ pour mettre fin aux épidémies de VIH, tuberculose et paludisme d'ici 2030. » Les avis Réservez-les-dates portent aussi le slogan de la reconstitution « En finir avec le SIDA, la tuberculose et le paludisme. Pour de bon. »

 

Bien que l'on ne sache pas encore précisément qui sera présent à l'événement, le Fonds mondial prévoit que les délégués ministériels de haut niveau des pays, donateurs et bénéficiaires, seront présents. Le président américain Barack Obama devrait y assister. Ce sera probablement son dernier engagement formel en faveur du Fonds mondial en tant que président. Le nouveau ministre des affaires étrangères britannique, Boris Johnson, et peut-être un autre délégué de haut niveau, participeront. D'autres bailleurs de fonds privés de grande envergure tels que Bill et Melinda Gates, ainsi que Bono et Bobby Shiver, co-fondateurs de ‘(RED)’, sont également susceptibles d'y assister.

 

 

Tableau: Contributions à la reconstitution du Fonds mondial pour 2017 à 2019 par rapport à celles de 2014-2016 (millions de $)

 

2017/2019 (à ce jour)

2014 - 2016

Bailleur

En monnaie locale

En dollars (au moment de la promesse)

En monnaie locale

En dollars (au moment de la promesse)

PAYS

Allemagne

PEA

PEA

600,0 m

815,0 m

Arabie Saoudite

PEA

PEA

s/o

25,0 m

Australie

PEA

PEA

200,0 m

182,0 m

Belgique

PEA

PEA

38,0 m

51,6 m

Canada

785,0 m

596,6 m

650,0 m

612,3 m

Chine

PEA

PEA

s/o

15.0 m

Com. Euro.

479,0 m

526,4 m

370,0 m

502,9 m

Corée

PEA

PEA

s/o

12,0 m

Danemark

PEA

PEA

495,0 m

90,2 m

Etats-Unis

PEA

PEA

4.002,3 m

4.002,3 m

France

1.080,0 m

1.370,0 m

1.080,0 m

1.467,8 m

Inde

PEA

PEA

s/o

13,5 m

Irlande

PEA

PEA

30,0 m

40,8 m

Italie

130,0 m

164, 9 m

100,0 m

135,9 m

Japon

s/o

800,0 m

s/o

800,0 m

Kenya

PEA

PEA

s/o

2,0 m

Koweit

PEA

PEA

s/o

1,5 m

Liechtenstein

PEA

PEA

0,2 m

0,2 m

Luxembourg

8,1 m

9,1 m

7,5 m

10,2 m

Malawi

PEA

PEA

s/o

0,5 m

Nigeria

PEA

PEA

s/o

30,0 m

Norvège

PEA

PEA

1.700,0 m

277,4 m

Nouvelle Zélande

1,0 m

0,7 m

0

0

Pays-Bas

PEA

PEA

185,0 m

251,4 m

Royaume-Uni

PEA

PEA

1.000,0 m

1.636,9 m

Suède

PEA

PEA

2.500,0 m

380,8 m

Thaïlande

PEA

PEA

s/o

4,5 m

PARTENAIRES PRIVÉS /FONDATIONS

Fondation Gates

PEA

PEA

s/o

500,0 m

Chevron

PEA

PEA

s/o

5,0 m

BHP Biliton

PEA

PEA

s/o

10,0 m

Ecobank

PEA

PEA

s/o

3,0 m

(RED)

PEA

PEA

s/o

40,0 m

Tadeka Pharma.

PEA

PEA

s/o

3,0 m

Vale

PEA

PEA

s/o

3,0 m

U.M. Church

PEA

PEA

s/o

19,9 m

Fond. Tahir

PEA

PEA

s/o

39,0 m

Autres

PEA

PEA

s/o

5,0 m

TOTAUX

 

$3,467,7 m

 

$12.006,9 m

 

PEA = pas encore annoncé

s / o = sans objet (payé en dollars américains)

Sources: Global Fund Advocate Network (pour les chiffres de 2017-2019); site Web du Fonds mondial (pour les chiffres de 2014-2016)

Remarque: Si l'on additionne les chiffres de la dernière colonne, nous obtenons un total de 12.030.100 $, soit une différence de 23.200 $ par rapport aux 12.006.900 $ indiqués dans le tableau.

De grands espoirs seront à nouveau mis sur les États-Unis et son engagement. Quand les États-Unis ont accueilli la quatrième conférence de reconstitution en 2013, ils avaient promis de verser 1 $ chaque fois que d'autres donateurs auraient donné 2 $ au Fonds mondial, les faisant promettre au final 4,1 milliards $. Lorsque le Premier ministre canadien Justin Trudeau annonçait la décision du Canada d'accueillir la conférence de reconstitution des ressources, l'ambassadeur américain au Canada, Bruce Heywood, déclarait que les États-Unis « plannifiaient à nouveau une forte contribution, et nous exhortons tous les donateurs à accroître leurs engagements envers le Fonds mondial ».

La quatrième reconstitution en 2013 a totalisé 12.006.900 $ de promesses, près de 1 million $ en deçà de son objectif de 13 milliards $.

Les efforts de plaidoyer

Pendant ce temps, les efforts de sensibilisation se poursuivent. Début août, le Global Fund Advocate Network (GFAN) Afrique, la Plateforme de la société civile en Afrique sur la santé et de leurs partenaires, ont envoyé une lettre à la ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération pour le Développement, L. Ploumen, appelant à une augmentation significative de leur engagement pour 2017-2019. La lettre qui a été signée par Rosemary Mburu, directrice générale de WACI Health, a félicité les Pays-Bas pour leur leadership éprouvé dans la lutte contre le VIH et en faveur des droits à la santé sexuelle et reproductive. La lettre a également souligné les progrès réalisés par le Fonds mondial pour sauver 17 millions de vies et prévenir la propagation des trois épidémies à travers son soutien ciblé aux femmes et aux filles et aux populations clés.

« En tant que représentants de la société civile d'Afrique, nous considérons le gouvernement néerlandais comme l'un de nos plus fervents soutiens et alliés dans la lutte contre les maladies sur notre continent et au-delà », a déclaré Mme Mburu. Notant le soutien de longue date des Pays-Bas vis à vis des efforts en Afrique ainsi qu’aux efforts déployés par le Fonds mondial, la lettre a appelé le pays à démontrer son leadership en augmentant sa contribution au Fonds mondial.

Aucune réponse officielle à cette lettre n’a été reçue. Cependant, le Fonds mondial bénéficie d’une confiance forte aux Pays-Bas, l’organisation ayant reçu le score le plus élevé possible dans cinq des huit catégories dans le Rapport 2015 « fiche de scores » sur l'aide multilatérale, préparé par le ministère néerlandais des Affaires étrangères.

Les efforts de plaidoyer vont s’intensifier au cours des prochaines semaines dans le cadre des préparatifs de la cinquième conférence de reconstitution.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment