Ebola

2.

Le Fonds mondial fait pression sur la République démocratique du Congo, confrontée à une épidémie d’Ebola, pour qu’elle respecte son engagement de cofinancement

5 Oct 2019
Une sanction pour non-conformité "sans motif valable" peut réduire les subventions d’un montant allant jusqu’à 15% de leur valeur

 

5.

Global Fund pressures Democratic Republic of Congo, facing an Ebola epidemic, to fulfill its co-financing commitment

24 Sep 2019
Penalty for non-compliance “for no justifiable reasons” can reduce the grants by up to 15%

The Global Fund has requested the Democratic Republic of Congo to prove that the country has fulfilled its co-financing commitment, or in other words, that the State had spent about $44.6 million on health during the year 2018 as part of a commitment to spend about 98.9 million during this grant cycle, as agreed during grant signing; otherwise the DRC risks losing up to $80 million, representing 15% of the value of the grants.

4.

Entretien avec Viviana MANGIATERRA

25 Jul 2019
Bilan des actions entreprises par le Fonds mondial pour accélérer le renforcement des systèmes de santé

Responsable de la division « Systèmes Résilients et Pérennes pour la Santé » depuis 2014, Viviana Mangiaterra a consacré la majeure partie de sa carrière à la santé maternelle et infantile au sein de l’OMS, puis à la Banque Mondiale.

8.

Conséquences de la crise Ebola 2014-15 sur les systèmes de santé de la Guinée, la Sierra Leone et du Libéria

3 Jul 2019

L’épidémie d’Ebola de 2014-2015 en Afrique de l’Ouest, qui s’est essentiellement concentrée sur la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia, était la plus importante de l’histoire de cette maladie encore méconnue. Avec 28 616 cas et 11310 décès au total (1), cette crise a marqué les populations et affecté les systèmes de santé de manière durable.

2.

La flambée d’Ébola de 2014 en Sierra Leone a fait reculer la mise en œuvre des subventions du Fonds mondial, affirme le BIG

19 Feb 2019
Les faiblesses des modalités de suivi stratégique, l’accès inadéquat aux services VIH et la qualité des données figurent parmi les principaux problèmes

La flambée d’Ébola qui a frappé la Sierra Leone en 2014 a sérieusement compromis sa capacité à mettre en œuvre avec succès ses subventions du Fonds mondial, constate le Bureau de l’Inspecteur général (BIG), en particulier en ce qui concerne les livrables transversaux clés liés au renforcement des systèmes de santé.

2.

Sierra Leone’s 2014 Ebola outbreak has set back Global Fund grant implementation, OIG says

12 Feb 2019
Weaknesses in oversight arrangements, inadequate access to HIV services, and data quality are among major issues
 
4.

Six pays africains classés contextes d’intervention difficiles élaborent des demandes de financement auprès du Fonds mondial personnalisées

20 Jun 2017
Les guerres civiles, les famines et les réalités post-Ébola exigent des approches flexibles

Les contextes d’intervention difficiles sont des pays ou sous-régions de pays que le Fonds mondial décrit comme ayant un faible niveau de gouvernance, un mauvais accès aux services de santé, des crises d’origine humaine (par exemple des conflits) ou naturelle (par exemple une famine).

6.

Six African countries classified as challenging operating environments craft tailored funding requests to the Global Fund

13 Jun 2017
Civil wars, famines and post-Ebola realities require flexible approaches

Challenging operating environments (COEs) are countries or sub-regions of countries that the Global Fund characterizes as having weak governance, poor access to health services, manmade crises (such as conflict) or natural crises (such as famine).

Suscribirse a Ebola